Infos à la une
Accueil / Actualités / La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) veut mieux faire ses acquisitions publiques

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) veut mieux faire ses acquisitions publiques

Les membres des organes internes de gestion des marchés publics de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) se forment depuis le 30 janvier 2017 sur la gestion des marchés publics et les délégations de service public.

La CNSS se conforme ainsi au code des marchés publics qui veut que chaque autorité contractante se dote d’une Personne responsable des marchés publics (PRMP), d’une commission de passation des marchés publics et d’une commission de contrôle des marchés publics.

Cette formation vise à renforcer les capacités des personnes qui animent ces organes sur la compréhension et l’application des règles de gestion et la planification des marchés publics ainsi que sur l’élaboration des dossiers d’appel à concurrence et l’attribution des marchés publics, de sorte à les rendre très rapidement opérationnelles.

Tous ces enseignements seront dispensés par des membres du bassin national de formateur de l’ARMP, au cours de cinq (05) sessions de formation qui vont s’étaler sur la période allant du 30 janvier au 26 mai 2017.

La toute première session qui s’est o  uverte le lundi 30 janvier 2017 porte sur « les procédures de passation, d’exécution et de contrôle des marchés publics et les outils et techniques de planification des marchés publics ».

En marge de cette formation, le Directeur général de Caisse Nationale de Sécurité Sociale, Monsieur Koffi Kadanga WALLA a eu un entretien avec son collègue de l’ARMP, Monsieur Théophile Kossi René KAPOU, au cours duquel, il a réaffirmé toute sa détermination à engager son institution sur la voie du respect des règles et principes qui guident la commande publique au Togo.

Voir aussi

Visite des membres de la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption, à l’Autorité de Régulation des Marché Publics, (ARMP).

Nommés en janvier dernier, les sept (07) membres de la Haute Autorité de Prévention et ...